Anne-Sophie Behaghel nous parle de sa création : « Je suis le plus grand. M.A. »

Anne-Sophie Behaghel nous parle de sa création : « Je suis le plus grand. M.A. » Histoires de Créations

Lumière blanche, vapeurs métalliques, K.O.olfactif.
Découvrez « Je suis le plus grand. M.A. », à travers le regard de sa créatrice Anne-Sophie Behaghel, Parfumeur du Studio Flair à Paris.

 

Quelle est la famille olfactive de ce parfum ?
C’est très particulier, car c’est un parfum de paradoxe, un peu comme une boule de feu dans un nuage. Il est très puissant et en même temps, il se radoucit sur le fond.

Quelle a été l’inspiration de départ ?
Une personne ni particulièrement féminine ni particulièrement masculine, qui a beaucoup de force et qui veut tout donner, mais est en même temps très timide.

Quelles sont les notes ?
C’est un parfum quasiment moléculaire. J’ai assemblé toutes les molécules que j’aime dans ce parfum donc des notes boisées, ambrées, musquées, poudrées et donc des notes très fusantes et très blanches.

L’effet que vous avez voulu provoquer ?
J’ai voulu provoquer une force intérieure immense et en même temps une douceur infinie.