Passer aux informations produits
1 de 3

J'ai l'air de ce que je suis. J.R.

J'ai l'air de ce que je suis. J.R.

Eau de toilette

Clémentine, Bergamote, Narcisse, Musc

Une fragrance Florale, Musquée évoquant l'amour attentionné, imaginé par Karine Chevallier pour D'ORSAY.

Cette eau de toilette associe la fraicheur de la Clémentine, la délicatesse du Narcisse et le caractère sécurisant du Musc. Cette fragrance tiendra sa promesse d'une relation à la fois délicate et sereine. Reposant pour changer.

Prix habituel 110,00€
Prix habituel Prix soldé 110,00€
  • → Paiement en 3x sans frais à partir de 80€ d'achat avec Alma
  • → Pour l'achat d'un parfum, recevez un échantillon pour essayer votre fragrance avant de l'ouvrir

Saviez-vous

  • → Unisexe
  • → Floral Musqué
  • → Délicat
  • → Best-seller
  • → Emballage recyclable

Essayez votre fragrance

Pour tout achat d'un parfum corporel, recevez un échantillon offert* pour découvrir la fragrance avant de la porter ou de l’offrir. Vous pourrez alors, retourner votre flacon non ouvert, dans un délai de 14 jours, pour un remboursement.

Notes

Tête : Clémentine, Bergamote d'Italie, Cardamome 
Cœur : Feuilles de Violette, Lilas, Iris, Narcisse Français 
Fond : Santal, Cèdre, Musc, Mousse

Savoir-faire

Les parfums D'ORSAY sont fabriqués en France, dans le respect de notre héritage et de notre savoir-faire depuis 200 ans.

Le flacon transparent est caractérisé par sa forme épurée en écho à nos parfums non genrés, son capot est aimanté et gravé.

Ingredients

AAlcohol Denat. (SD Alcohol 39-C), Aqua (Water/eau), Parfum (Fragrance), Linalool, Limonene, Geraniol, Alpha-isomethyl Ionone, Coumarin, Citral, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Ethylhexyl Salicylate, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Benzyl Alcohol, BHT. 81% Vol.

Conseils d'utilisation

Un parfum se porte, se vaporise et se dévoile comme un état amoureux, révélant ses notes graduellement comme un secret.

Chaque pulsation de votre cœur accentue l’expression de ce parfum au niveau des poignets, des coudes, du cou et de la nuque. Pensez à vaporiser votre parfum à ces endroits.

Évitez de frotter vos poignets une fois le parfum vaporisé, car vous modifierez son intention initiale. Au contraire, laissez-le se développer tendrement.

Usage externe seulement. Eviter le contact avec les yeux. Ne pas appliquer sur peau irritée ou fraîchement rasée.

Afficher tous les détails

Déclaration

product.title

Amoureuse

« J’ai l’air de ce que je suis » ne se dévoile qu’à ceux qui osent s’approcher. Il incite à l’échange de vive voix, en aparté. Simple, frais, discret. Hespéridé, ténu, boisé. On ne le verra pas prêt à tout pour séduire. On ne le verra prêt à tout pour faire rire. Il a cette forme de retenue qui ne va pas avec son époque. Reposant, pour changer.

J'ai l'air de ce que je suis. J.R.

Les mots du
parfumeur :

"J'ai l'air de ce que je suis. J.R. est structuré autour d'un cœur à base d'Absolu Narcisse qui est l'une des plus belles matières premières de la palette d'un parfumeur. J'ai utilisé à la fois sa facette boisée et cuirée qui rappelle l’homme, sa façade florale qui évoque la femme, enfin une facette impalpable, onirique un peu musquée et un peu lactée qui les rassemble."

Karine Chevallier

J'ai l'air de ce que je suis. J.R.

Création

Lancée en 2019, la fragrance J.R. est rapidement devenue l'un des best-sellers de la Maison. Cette eau de toilette aux notes uniques de Clementine, de Narcisse et de Musc imaginée par Karine Chevallier est d'une tendresse absolue. J.R. comme "Juste Réel" car c'est un parfum fait de sincérité, qui ne fait pas preuve d’artifice. Ce que vous voyez est là, à découvert, simple, franc, bienveillant. Ce parfum veillera à ne pas contrarier votre cœur.
J'ai l'air de ce que je suis. J.R.

Évocation

D'ORSAY imagine des fragrances particulières, évoquant l’universalité de l’état amoureux et explorant ses multiples facettes : amour attentionné, libre, paradoxal, ardent, aventureux, tendre, foudroyant, impulsif, sincère, spirituel, secret, tactile, indéfectible… Les parfums D’ORSAY sont pensés pour les couples, en écho à la première fragrance historique conçue en 1830 par Alfred d’Orsay pour lui et Marguerite Blessington. Chaque création est nommée d’après une phrase indice, signée des initiales d’une personnalité dont l’identité est laissée à l’imaginaire de chacun.

Vous aimerez aussi